"Le Parisien"

Publié le par Théâtre de l'Aiguillon

Drôle de pithécanthrope

« Les temps préhistoriques servent actuellement d'insolentes métaphores sur les planches de la Manufacture des Abbesses avec "Pourquoi j'ai mangé mon père". Seul en scène, le comédien Damien Ricour, dont la rare énergie enthousiasme, incarne Ernest, membre d'une tribu de pithécanthropiens.

Fils d'Edouard, va-t-en guerre progressiste, grand inventeur d'outils taillés dans le silex devant l'éternel, il est aussi le neveu d'Oncle Vania, écologiste réactionnaire habité par la nostalgie de la marche à quatre pattes. La place de la femme et de l'homme dans la tribu, l'éducation font également débat. C'est aussi sensé qu'absolument inénarrable. Il faut rendre hommage au texte de Roy Lewis dont l'humour fait mouche, magnifique- ment servi par un comédien hors du commun. »

Marie-Emmanuelle Galfré, le 24 mars 2008

 

Publié dans La presse

Commenter cet article